• 0-1920x400_HHI_Thema_Verfahren_Rissprüfung.jpg
  • 1920x400_HHI_Verfahren_Risspruefung_01.jpg
  • 1920x400_HHI_Verfahren_Risspruefung_02.jpg

PROCÉDÉ

 

La magnétoscopie (également nommée contrôle des fissures par magnétoscopie, contrôle du flux, ou pose de flux) est un procédé servant à détecter les fissures dans ou à proximité des surfaces des matériaux ferromagnétiques.

 

Pour le test, la pièce doit être magnétisée. Pour les grosses pièces pour lesquelles une magnétisation complète n'est pas possible, seule la zone de la pièce à contrôler sera magnétisée. Les lignes de champ créées par la magnétisation courent parallèlement à la surface. Les fissures et défaut proches de la surface qui sont situés en travers des lignes de champ produisent un champ de fuite magnétique. Ce qui signifie que les lignes de champ sortent sur un côté du défaut du matériau ferromagnétique pour entrer à nouveau sur l'autre côté. Ceci provoque la création de pôles magnétiques. Si de la poudre de fer est répartie sur ce champ de fuite, elle se rassemblera au niveau du défaut car elle est attirée par l'effet magnétique. Les fissures qui courent parallèlement aux lignes de champ ne créent aucun champ magnétique et ne peuvent donc pas être détectées. Les porosités et fissures situées sous la surface ne peuvent être localisées que jusqu'à une certaine profondeur.